Analyse recensement gréviste et droit de grève (mise à jour 2018) : Analyse-Snesup


***********

J'ai un examen, suis-je en grève si je ne surveille pas : D'une part, il n'existe pas de disposition réglementaire incluant la surveillance des examens dans le service statutaire des EC. Illustration : en avril 2018, lors de la bataille contre Parcoursup, j'ai moi-même été en grève pendant les deux semaines d'examens (écrits et oraux); lorsque l'administration m'a demandé si j'étais en grève, j'ai refusé de répondre. Lorsqu'elle a prétendu me retirer des trentièmes pour le défaut de surveillance des épreuves écrites, j’ai demandé la production du texte fondant une telle prétention : faute de pouvoir en produire, elle a dû renoncer à procéder au retrait (en sus, les écrits avaient eu lieu, avec le renfort d’agents administratifs). Désormais, à l’université de Lille, l’administration cesse d’exiger des EC qu’ils surveillent les écrits en prétendant que c’est une obligation statutaire, et recrute des vacataires lorsqu’ils refusent. En tous les cas, accepter de rattraper les enseignements ou les examens non assurés en cas de grève revient à annuler la grève…même si l’administration est en droit d’en faire la demande (en acceptant de rémunérer au barème des heures complémentaires). (P. Enclos, SNESup)


************ Etre poli et correct dans sa liberté d'expression syndicale...

Selon le Conseil d’État : « Si les agents publics qui exercent des fonctions syndicales bénéficient de la liberté d'expression particulière qu'exigent l'exercice de leur mandat et la défense des intérêts des personnels qu'ils représentent, cette liberté doit être conciliée avec le respect de leurs obligations déontologiques. En particulier, des propos ou un comportement agressifs à l'égard d'un supérieur hiérarchique ou d'un autre agent sont susceptibles, alors même qu'ils ne seraient pas constitutifs d'une infraction pénale, d'avoir le caractère d'une faute de nature à justifier une sanction disciplinaire. » Lisible ci-joint et ici : https://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriAdmin.do?oldAction=rechJuriAdmin&idTexte=CETATEXT000041485738&fastReqId=1346496042&fastPos=1


***********